Trois questions pour comprendre le scandale de la Dépakine

Entre 2007 et 2014, 14 322 femmes enceintes ont été exposées au valproate de sodium, la substance active de l’antiépiletique Dépakine, une substance qui peut être responsable de malformations congénitales. Pourquoi le médicament n’a-t-il pas été retiré du marché ? Pourquoi les médecins ont-ils continué de le prescrire ?
Read The Rest at : LE MONDE

Top News