Le chercheur persuadé de pouvoir prédire les tremblements de terre

Giampaolo Giuliani est persuadé de tenir sa revanche. Encore une fois. Car le chercheur italien, parti aux États-Unis, est persuadé de pouvoir prédire les tremblements de terre, en mesurant les doses de radon 222 «libéré par la croûte terrestre avant les séismes» . En 2009, il avait déjà fait largement parler de lui. Il avait alors prédit un séisme pour le dimanche 29 mars. Il ne s'était alors rien passé. Mais, une semaine plus tard, le séisme de l'Aquila a coûté la vie à 308 personnes, de quoi lancer une polémique de l'autre côté des Alpes,  sur un tremblement de terre «prévisible» .

Trois ans plus tard, la version italienne de Wired revenait sur tout cela et sur les thèses de Giampaolo Giuliani –qui avait depuis déménagé aux États-Unis–, en prenant soin de rappeler qu'elles sont loin d'être partagées par le reste de la communauté scientifique. Aucune des personnes interrogées par le magazine ne semble prendre la défense des thèses du chercheur, ils assurent tous qu'il est impossible de prévoir les séismes.


«Il est intéressant de poursuivre les recherches, mais aujourd'hui il reste impossible de prédire les tremblements de terre, assurait Antonio Piersanti, directeur de la section de sismologie et physique des plaques tectoniques à l'Institut national de géophysique et de volcanologie. Cette possibilité n'a pas existé au moment du tremblement de terre de l'Aquila, elle n'existe pas dans le ... Lire la suite
Read The Rest at : SLATE

Top News