"Touch Disease", le nouveau bug qui rend l'iPhone hors d'usage

À quelques semaines seulement de la sortie de la prochaine version de l'iPhone, voila une controverse potentielle qui ne devrait pas manquer de faire à nouveau planer  le spectre de l'obsolescence programmée  sur Apple. Après le "bendgate" et  "l'erreur 53" , la marque à la pomme doit répondre à un nouveau problème matériel affectant son smartphone vedette, le "Touch Disease" ou la "maladie du toucher".  Certains iPhone 6 et iPhone 6 Plus semblent être atteints d'une mystérieuse déficience de leur écran tactile, qui altère le fonctionnement général de l'appareil, rapporte le  Guardian . Le dysfonctionnement a été  constaté par plusieurs utilisateurs  et réparateurs tiers ces dernières semaines. Il se traduit par l'apparition d'une barre grise clignotante au sommet de l'écran et par une perte de réaction de l'interface tactile du téléphone. Des utilisateurs sont parvenus à reprendre le contrôle de l'appareil en pressant fortement l'écran, voire en tordant légèrement le smartphone, mais le problème est à chaque fois réapparu les jours suivants, amplifiant progressivement les difficultés rencontrées par l'iPhone. Au bout de quelques jours, l'écran tactile ne répond plus du tout et l'appareil devient totalement inutilisable. Une puce un peu trop balladeuse Selon le site spécialisé dans l'analyse et la réparation de produits high-tech  iFixit , l'écran tactile n'est pas en cause, ce qui signifie que son seul remplacement ne permet pas de corriger le problème. Le dysfonctionnement proviendrait de deux circuits situés sur la carte mère du téléphone qui traduisent les mouvements de doigts de l'utilisateur en informations compréhensibles du système d'exploitation du téléphone. Le problème serait lié à une flexibilité trop grande de la carte mère à l'endroit même où  le "bendgate" , le scandale de l'iPhone qui se plie, avait été constaté peu après la sortie de l'iPhone 6. La puce liée à l'écran tactile ne serait pas suffisamment fixée à la carte mère et finirait par quitter son emplacement au gré des chocs et de l'usure. Détachés physiquement de la carte-mère, les deux circuits finiraient alors par manquer à leur devoir de traduction. Apple n'a pas encore reconnu le problème Selon iFixit , le seul moyen de corriger le problème est de remplacer ou souder les circuits en question. Une opération délicate qui n'est pas prise en charge dans les Apple Store , indique le site spécialisé. Apple aurait seulement proposé aux clients sous garantie de remplacer leur téléphone. Les autres doivent se tourner vers des réparateurs indépendants. Contactée par RTL.fr , l'entreprise n'a pas encore reconnu le problème officiellement. Épinglée ces derniers mois pour la capacité de l'iPhone 6 Plus à se plier sous la pression et pour le blocage volontaire des iPhone dont le bouton Touch ID - qui permet de déverrouiller les appareils à l'aide d'une empreinte digitale - a été réparé dans une boutique non certifiée, la marque à la pomme  s'est à chaque fois montrée prompte à réagir, désireuse de s'épargner des scandales susceptibles d'entacher sa réputation et son pouvoir de séduction. À noter que la "maladie du toucher" ne semble pas affecter la dernière génération d'iPhone,  l'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus , pour laquelle Apple a placé les deux circuits contrôlant l'écran tactile dans une partie moins exposée des appareils, eux-même habillés d'un matériau plus résistant et moins pliables que leurs prédécesseurs. La rédaction vous recommande Apple pourrait s'inspirer de Samsung pour rénover l'iPhone Apple : ce que les rumeurs et photos disent du prochain iPhone Pourquoi Apple est optimiste malgré une nouvelle baisse de ses profits Pourquoi Apple ouvre les portes de son écosystème aux développeurs extérieurs
Read The Rest at : RTL

Top News