Pourquoi la chanteuse Aaliyah n'est pas restée mythique après sa mort

25 août 2001, la radio Skyrock est en ébullition. L'une des artistes qu'elle a le plus diffusée durant ces deux dernières années,  Aaliyah , est morte dans un accident d'avion . Pire, il y aurait aussi à bord Dr. Dre et Eminem, les deux mastodontes du hip-hop américain. L'animateur Difool vérifie vaguement les sources, qui, à l'antenne, semblent se limiter à quelques messages d'auditeurs laissés sur le site de la station. Bref, pas très fiable tout ça, Difool patauge. On saura quelques heures plus tard que la seule personne connue ayant péri dans l'accident est l'étoile du R'n'B, Aaliyah. Revenus du tournage d'un clip aux Bahamas, elle, le pilote et six membres de l'équipe technique trouvent la mort dans le crash. Une histoire de soute surchargée en bagages et de sang du pilote surchargé en cocaïne.



Les faire-valoir des rappeurs

A l'époque, pourtant, Aaliyah connaît un succès fou. Elle fait partie de cette nouvelle génération de chanteuses R'n'B telles que les Destiny's Child ou Mýa , qui percent dans la seconde moitié des années 1990. Elles succèdent à leurs aînées Mary J. Blige , Brandy ou TLC qui ont annoncé le renouveau du genre, et tranchent avec la vague nu-soul d' Erykah Badu , D'Angelo et Jill Scott . Des ventes pharamineuses, notamment pour Aaliyah qui, en deux albums, cumule déjà dix millions de ventes. Lorsqu'elle disparaît, elle vient de sortir son troisième album, Aaliyah, porté par les singles «I Don't Wanna ... Lire la suite
Read The Rest at : SLATE

Top News