Créer une fonction de Haut commissaire aux droits humains

Depuis 2008, il existe en France un ambassadeur pour les droits de l’homme , également responsable de la dimension internationale de la Shoah, du devoir de mémoire et des spoliations. Disposant de moyens limités et rattaché au ministère des Affaires étrangères, il bénéficie d’une marge de manœuvre nécessairement réduite. Le premier, François Zimeray, ancien avocat et ancien parlementaire européen, a été une voix forte et il a témoigné de son engagement et de son action dans un livre remarquable . Toutefois, la capacité d’interpellation de cet ambassadeur dépend de la personnalité du titulaire du poste – qui ne saurait être un haut fonctionnaire classique pour lequel cette fonction est une étape parmi d’autres dans une carrière - et de la capacité d’initiative que lui laisse le ministre.
... Lire la suite
Read The Rest at : SLATE

Top News